Une nouvelle étude montre que les microplastiques deviennent des «plaques tournantes» pour les agents pathogènes et les bactéries résistantes aux antibiotiques

Avec une seule utilisation d’un gommage pour le visage, 5 000 à 100 000 Lire plus