La pandémie provoque des pertes éducatives « presque insurmontables » dans le monde, selon l’UNICEF


l'école

Crédit photo : domaine public Unsplash/CC0

Les fermetures d’écoles dues à la pandémie de COVID-19 ont entraîné pertes éducatives «   » parmi les enfants du entier, a déclaré lundi l’UNICEF.

Plus de 616 millions d’élèves sont toujours touchés par les fermetures totales ou partielles d’écoles, selon le Fonds des Nations Unies pour l’enfance.

de nombreux pays, ces troubles ont non seulement privé des millions d’enfants d’opportunités d’acquérir des compétences de base, mais ont également affecté la santé mentale des élèves, les exposant à un risque accru d’abus et empêchant beaucoup d’avoir accès à « une source régulière de nourriture ». . Ajout de l’UNICEF.

« Tout simplement, nous sommes confrontés à un niveau presque insurmontable de pertes pour l’éducation des enfants », a déclaré le chef de l’éducation de l’UNICEF, Robert Jenkins, dans un communiqué, près de deux ans après le début de la pandémie.

Et « la simple réouverture des écoles ne suffit pas », a-t-il ajouté, appelant à « un soutien intense pour retrouver l’éducation perdue ».

L’UNICEF a rapporté que « les pertes d’apprentissage dues aux fermetures d’écoles ont empêché jusqu’à 70 % des enfants de 10 ans de lire ou de comprendre un texte simple, contre 53 % avant la pandémie » dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

En Éthiopie, par exemple, les enfants de l’école primaire n’apprennent « qu’entre 30 et 40 % des mathématiques qu’ils auraient apprises au cours d’une année scolaire normale », a estimé l’agence onusienne.

Les pays riches sont loin d’être épargnés. Aux États-Unis, des pertes d’apprentissage ont été observées dans plusieurs États, dont le Texas, la Californie et le Maryland, a déclaré l’UNICEF.

Les abandons scolaires sont également un problème : en Afrique du Sud, entre mars 2020 et juillet 2021, entre 400 000 et 500 000 élèves auraient « complètement abandonné l’école ».

Enfin, en plus d’augmenter l’anxiété et la dépression chez les enfants et les jeunes liées à la pandémie, les fermetures d’écoles ont également signifié que plus de 370 millions d’enfants dans le monde ne recevaient pas de repas scolaires, « perdant pour certains enfants la seule source fiable de nourriture et de l’alimentation quotidienne. »


UNICEF : Un tiers des enfants du monde ont raté l’enseignement à distance


© 2022 AFP

Devis: Une pandémie provoque des pertes éducatives « presque insurmontables » dans le monde : UNICEF (2022, 24 janvier) récupéré le 24 janvier 2022 sur https://phys.org/news/2022-01-pandemic-insurmountable-losses-globally-unicef.html

Ce document est protégé par le droit d’auteur. Sauf pour le commerce équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans autorisation écrite. Le contenu est uniquement à des fins d’information.

Laisser un commentaire