Les astronautes préparent la station spatiale pour le nouveau système solaire lors de la première sortie spatiale internationale


Deux astronautes ont installé le support d’un nouveau panneau à l’extérieur de la Station spatiale internationale de la première sortie dans l’ afin de ne pas inclure un membre d’équipage américain ou russe.

Akihiko Hoshide du L’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA) et l’astronaute français Thomas Pesquet avec l’Agence spatiale européenne (ESA), tous deux en combinaison spatiale américaine avec les drapeaux de leurs pays respectifs sur l’épaule gauche, ont passé six heures et 54 minutes dans le vide de l’espace. Dimanche (12 septembre). L’activité extravéhiculaire (EVA) a commencé à 8 h 15 HAE (12 h 15 GMT) lorsque les deux membres d’équipage de l’Expédition 65 ont mis leurs combinaisons sur batterie.

Sur photo : Les instantanés des astronautes de l’Expédition 65 sur la Station spatiale internationale

L’astronaute de la JAXA Akihiko Hoshide (à gauche) et Thomas Pesquet travaillent avec l’ESA le dimanche 12 septembre 2021, à l’extérieur de la Station spatiale internationale, sur la première sortie spatiale internationale qui sera effectuée sans membres d’équipage américains ou russes. (Crédit photo : NASA TV)

Hoshide et Pesquet ont quitté le sas U.S. Quest et se sont dirigés vers le côté bâbord (ou gauche) de la colonne vertébrale de la station spatiale jusqu’à une position connue sous le nom de P4. Là, ils ont construit ensemble une structure de montage, un soi-disant kit de modification, puis l’ont monté sur la cartouche de mât à la de l’un des systèmes solaires P4 existants.

Laisser un commentaire