Une nouvelle recherche intègre les pratiques de suivi oculaire les plus efficaces dans les lunettes AR


Le globe oculaire rebondissant dans AR.  suivre

La configuration géométrique d’un système de suivi à élément optique holographique à guide d’ondes. Source : Jianbo Zhao et al., Doi 10.1117/1.OE.60.8.085101.

yeux l’ont. Lorsque vous regardez des scènes en réalité augmentée (AR), elles sont constamment en mouvement.

Désormais, les développeurs de casques AR et de systèmes de réalité mixte s’intéressent de plus en plus à la possibilité de suivre ces mouvements oculaires avec leurs lunettes, ce qui permet aux concepteurs de systèmes d’améliorer la fidélité de l’image et le contraste dans tout le de vision sans surcharger les performances du système de projection. Ceci, à son tour, se traduit par une durée de vie de la batterie plus longue et un plus grand avantage du système AR.

Bien que divers systèmes de suivi oculaire aient été étudiés, ils sont soit encombrants, soit de faible résolution. Les éléments optiques holographiques (HOES) se sont avérés bien adaptés aux lunettes AR. Ils peuvent être réalisés pour mettre en œuvre des fonctions optiques complexes, telles qu’un rendement élevé, dans des films relativement minces qui peuvent être déposés sur des surfaces planes ou courbes. Deux matériaux très prometteurs pour les verres HOES / AR sont la gélatine bichromatée (DCG) et les photopolymères Covestro traités à sec. Cependant, les processus de balayage dans les systèmes AR nécessitent des longueurs d’onde du proche dans la plage de 750 à 900 nm, ce qui dépasse la plage de sensibilité normale des matériaux DCG (350 à 550 nm) et PP (450 à 650 nm). Ceci complique la conception d’éléments optiques avec une puissance de focalisation, car des aberrations importantes se produisent lorsque la longueur d’onde de reconstruction s’écarte de la longueur d’onde de construction.

Dans un article récent, des chercheurs de l’Université de l’Arizona ont développé une lentille de couplage d’entrée holographique expérimentale via un photopolymère déposé sur un substrat de verre de 0,6 mm d’épaisseur avec un indice de réfraction de 1,80 qui corrige les grandes aberrations dues au changement de longueur d’onde de reconstruction. De plus, un guide d’ondes de découplage multiplexé à cinq réseaux HOE a été conçu et fabriqué pour élargir le champ de vision. Les chercheurs affirment que le résultat montre le potentiel d’un système de suivi oculaire à guide d’ondes holographique qui peut être amélioré dans le cadre de travaux futurs.


Le verre imprimé en 3D augmente la flexibilité de la conception visuelle


Plus d’information:
Jianbo Zhao et al., Conception d’un système de suivi oculaire à guide d’ondes fonctionnant dans le proche infrarouge avec des éléments optiques holographiques, Technologie optique (2021). DOI : 10.1117 / 1.OE.60.8.085101

Citation: Une nouvelle recherche intègre les de suivi oculaire les plus efficaces dans les lunettes AR (2021, 10 septembre), consulté le 10 septembre 2021 à partir de https://phys.org/news/2021-09-effektiv-eye-tracking-ar-eyewear .html

Ce document est soumis au droit d’auteur. Sauf pour le commerce équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans autorisation écrite. Le contenu est fourni à titre informatif seulement.

Laisser un commentaire